Cafe-Creperie Le Bretagne
Le peuple celte /
La culture celte /
L'art breton moderne

La Région Bretagne

La Bretagne est tout aussi célèbre pour la richesse de sa culture traditionnelle que pour la beauté et la variété de sa nature. On y trouve à la fois de grandes plages le long des rivages aux couleurs douces émeraude ou rose du granit qu'une côte brute, violente et découpée par de la présence de rochers et de falaises accidentées.

À l'intérieur du pays, les forêts légendaires restent fascinantes par leur mystère, tandis que les paysages ruraux peuvent nous surprendre par la beauté des ruines d'un ancien moulin-à-vent ou d'un illustre château.

Les produits régionaux qui font la réputation de la Bretagne sont les fruits de mer, les huîtres et les homards, le beurre salé, la viande de boeuf et de porc ainsi que le cidre et toutes ses variétés. La spécialité locale incontournable demeure la galette à base de farine de sarrasin.

Les Bretons, contrairement à d'autres peuples français d'origine latine, ont des racines celtes. Bien que le Français soit la langue la plus répandue dans la région, les Bretons continuent à maintenir leur langue d'origine et leur culture. Contrairement aux Romains, célèbres pour la construction des villes, et aux Germains, reconnus pour leur sens de l'organisation, le peuple celte, libéral et craignant la nature, est respectueux du mystère de la vie.

Pourquoi ne pas venir y faire un tour et ressentir par vous-mêmes la richesse et la profondeur de cette culture que les Bretons chérissent toujours autant ?


Quelques villes bretonnes Rennes
Rennes
Rennes

Depuis l'annexion de la Principauté de Bretagne par la France au cours du 16ème siècle, Rennes est devenue la capitale bretonne. En 1720, un immense incendie provoqua la disparition de près de 1.000 habitations en seulement 8 jours. Durant la Seconde Guerre Mondiale, la ville de subit encore de nombreux dommages. Ces deux événements historiques dramatiques ont malheureusement détruit de nombreux bâtiments. Aujourd'hui, seule la partie de la ville appelée « la vieille ville » et ses demeures en bois, datant du Moyen Age, y ont échappé et peuvent encore être admirées.

Fougères
Fougères
Fougères

Du Mont-Saint-Michel jusqu'à la Loire, de nombreux châteaux forts sont éparpillés dans la région. Parmi eux se trouve le château de Fougères construit par Raoul II, Duc de Bretagne. Entouré de marais, il était un point stratégique pour surveiller la rivière Couesnon et pour se prémunir contre les attaques ennemies. Il est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands châteaux d'Europe datant du Moyen Age. Plusieurs parties du château ont malheureusement été détruites lors de nombreuses batailles. Il reste toutefois treize tours et ses remparts hauts de 3 mètres, qui sont les preuves de la solidité des techniques de construction utilisées à l'époque.
Tout près du château, d'anciennes maisons médiévales à colombages et l'église gothique de Saint-Sulpice sont toujours visibles.
Outre son caractère historique, Fougères est également célèbre pour être l'un des lieux d'actions du fameux roman « Les Chouans » de Balzac.

Saint-Malo
Saint-Malo
Saint-Malo

Construite le long de la Rance, Saint-Malo reste toujours fière d'avoir été l'un des plus grands ports de marchandises de France ainsi qu'une célèbre cité corsaire aux 17ème et 18ème siècles. Suite aux bombardements allemands de 1944 ayant détruit la quasi-totalité de la vieille ville, St Malo a dû être reconstruite. En hommage au passé, certains bâtiments historiques ont été restaurés à l'identique et la plupart des maisons rebâties dans le style architectural de l'époque. Toutefois, les remparts datant du 12ème au 18ème siècles n'ont subi aucun dommage. Encore aujourd'hui, ils permettent de faire le tour de la vieille ville à pied et d'admirer le paysage environnant.

Cancale
Cancale
Cancale

Située dans la Baie du Mont-Saint-Michel, Cancale est un petit port réputé pour ses huîtres. La spécialité de Cancale est le « Pied de Cheval ». La taille de cette huître plate et ronde rappelle en effet un sabot de cheval. Les parcs à huîtres s'étendent sur près de 360 hectares au large de la côte. La forte densité de plancton dans la Baie du Mont-Saint-Michel donne à ces huîtres leur goût si particulier.
La culture des moules est également très développée dans la région.
Huîtres comme moules, vous pouvez les déguster dans l'un des nombreux restaurants situés le long du Quai Gambetta. Puis, en vous promenant sur le Sentier des Douaniers longeant la mer, vous pourrez admirer le magnifique paysage qu'offre la Baie du Mont-Saint-Michel.

Quimper
Quimper
Quimper

La ville de Quimper s'est développée au Moyen Age autour de l'église Saint Corentin et de ses nombreuses demeures, datant de l'époque, sont toujours visibles. Ses rues étroites pavées longeant les vieilles bâtisses comme ses remparts demeurent les vestiges du passé. En flânant dans la ville, vous ne manquerez pas de ressentir son héritage historique et sa tradition bretonne. Quimper n'est pas simplement un grand centre historique mais également un centre artistique. La céramique de Quimper et sa technique de cuisson particulière, reconnues mondialement, sont exportées à travers le monde. Représentant des fleurs et des animaux entourés de lignes bleues et jaunes, elles étaient offertes autrefois en cadeau de mariage et sont toujours conservées comme des trésors de famille.

Brest
Brest
Brest

Le Finistère est caractérisé par sa côte accidentée où viennent se briser avec violence les vagues de l'Océan Atlantique et de la Manche. La force de la nature est aussi visible à l'intérieur des terres à travers landes et forêts qui couvrent l'ensemble du territoire. Berceau de la culture bretonne, le Finistère demeure l'une des régions touristiques les plus visitées. Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, étant une base navale de l'armée française, la ville de Brest a malheureusement subi d'énormes dommages. De nos jours, elle ne ressemble plus du tout à ce qu'elle était autrefois, mais elle a su à nouveau se développer autour de l'industrie de la pêche et du transport de marchandises, devenant peu à peu la plus grande ville de Bretagne occidentale.


L'histoire de la Bretagne L'histoire de la Bretagne remonte au Néolithique. À Carnac, dans le sud de la Bretagne, il existe toujours un regroupement d'énormes pierres en ruines appelées Menhir. Environ 5.000 pierres mesurant entre 0.8 et 6.5 mètres de haut sont debout, alignées d'est en ouest. Ces pierres auraient été érigées entre 4670 av. JC et 2000 av. JC au cours du Néolithique. Mais la taille de ces pierres, leur transport et le but de leur existence demeurent un mystère. Au cours du 6ème siècle av. JC, les Celtes ont commencé à travailler la terre et à en vivre. Les Celtes Vénètes, qui vivaient dans cette région, ont été conquis par César en 56 av. JC, puis gouvernés par l'Empire romain. Lors du déclin de ce dernier autour du 5ème siècle av. JC, les peuples germains, tels que les Francs, ont alors commencé à gouverner la région. La langue Gallo-romaine est à l'origine de la langue française, formée à cette époque. Puis, dans la seconde moitié du 5ème siècle av. JC, le déplacement des Celtes depuis les îles Britanniques vers la Bretagne, marque le début d'une période connue en Angleterre sous le nom de « little Bretagne » (en français dans le texte). Divers changements ont encore eu lieu jusqu'au début du 7ème siècle de notre ère. Au cours du 9ème siècle, Nominoé, l'héritier de la Bretagne, a unifiée la région, et avec l'accord du Royaume franc de l'Ouest, a proclamé indépendante la Principauté de Bretagne. Au fil des siècles, la Bretagne a dû repousser à de nombreuses reprises les invasions normandes, en se battant tout à la fois contre la France et contre l'Angleterre, afin de protéger son indépendance. Finalement, sous la pression de la France, la Bretagne a été contrainte de devenir officiellement française en 1532.

Malgré son histoire tellement mouvementée, la Bretagne a su garder à travers les siècles son identité propre et les Bretons continuent toujours à mettre en valeur leur culture et à entretenir leur langue.